Maha Sambodhi Dharma Sangha
Biographie

  1. Famille et Enfance
  2. Éducation scolaire et religieuse
  3. Maladie
  4. Palden Dorje disparaît
  5. Débuts de la méditation
  6. Sheshha Naga et la Morsure du Serpent
  7. Errance dans la région de Bara
  8. Méditation sous terre
  9. Sermon dans la jungle d'Halkhoria
  10. Exploits d'inédie (jeûne)
  11. Réapparition dans la jungle de Ratanpur

1. Famille et Enfance

Ram Bomjan In Childhood

Maha Sambodhi Dharma Sangha (connu aussi sous son nom de moine Palden Dorje et son nom de naissance Ram Bahadur Bonjam) est né le 10 avril 1990, entre 2h25 AM et 4h00 AM au village de Ratanpur, dans le district de Bara, au Népal.

Father And Mother Of Ram Bahadur Bomjan Tamang

Les parents de Ram sont agriculteurs. Sa mère, Maya Devi, s’est mariée à l’âge de 12 ans. Elle a donné naissance à 5 garçons et 4 filles. Ram est son troisième fils. Quand elle était enceinte, elle était incapable de manger de la viande sans devenir malade. Son fils, qu’elle prénomma Ram, n’a d’ailleurs jamais mangé de viande.

Birth House Of Ram Bahadur Bomjan Tamang

Dès son jeune âge, Ram observait toujours avec beaucoup d’intérêt les lamas ou personnes saintes et rapidement se mit à les imiter méticuleusement. Souvent, il semblait perdu dans ses pensées et parlait peu. Lorsqu’une personne lui adressait la parole, il répondait généralement par un sourire et gardait la même attitude vis-à-vis des individus de tous âges. Il avait aussi l’habitude de se retirer seul pendant de longues périodes.

Selon sa famille et ses voisins, Ram agissait tout à fait différemment des autres enfants de son âge. Il se plaisait à regarder les autres gens pendant leurs activités d’adoration et s’adonnait lui-même à la prière. Sa famille le décrit comme étant d’une nature calme et paisible. Il ne se mêlait jamais aux disputes ou aux batailles et refusait qu’on tue un animal. À partir de l’âge de 5 ans, il n’acceptait de manger que les restes de sa famille et demeurait sur sa faim s’il ne restait plus rien.

2. Éducation scolaire et religieuse

Ram Bahadur Bomjan Tamang, Boy-Monk

Ram prenait ses études au sérieux et jouait rarement avec ses pairs, préférant la solitude. Il consacrait son temps à lire des textes sacrés, à méditer et à vénérer un arbre figuier, ce qui semblait lui apporter beaucoup de joie. Constatant un tel comportement, le père de Ram l’envoya étudier les écrits sacrés de Lama Chhyoi avec Lama Samden dans leur village. Ram décida ensuite d’embrasser une vie religieuse.

Il a été accepté dans la vie monastique par Som Bahadur Lama de Sudha, Ward 8 de Chitwan Village Comité du développement.

Guru Som Bahadur Lama

Le Lama Som Bahadur dit ceci concernant Ram: « Il était obéissant. Il ne disait jamais non à ce que je lui demandais. Il était amical et sociable et reçut une éducation qui allait dans ce sens. Il disait fréquemment que son attention était bien plus portée à la méditation qu'à lire des livres. »

Ram reçut l'initiation de Panchasheel. Les cinq voeux sont les suivants:
  1. Ne pas tuer d'animaux (il est préférable d'être végétarien).
  2. Ne pas voler.
  3. Ne pas mentir.
  4. Ne pas penser négativement concernant d'autres personnes.
  5. Ne pas consommer de substances intoxicantes..

Ram a été initié en même temps que neuf autres étudiants. Ram refusa de se faire couper les cheveux avant l'initiation, ce qui était pourtant la coutume. C'est après cette initiation qu'il reçut le nom de “Palden Dorje”.

Guru Som Bahadur Lama And Palden Dorje Lama

Après cette initiation, il était coutume pour les initiés de méditer pendant un mois ou plus dans une cave. Som Bahadur Lama dit avoir été surpris de voir avec quelle aisance Palden Dorje s'adapta à cette nouvelle expérience, ne nécessitant que très peu de nourriture. C'est à ce moment-là qu'il réalisa que l'enfant avait un don pour les méditations prolongées.

Après avoir achevé leurs études bouddhiques de deux années, les neufs initiés se rendirent à Lumbini, le lieu de naissance du Seigneur Bouddha. Palden Dorje fut apparemment fasciné par cet endroit, ce qui eut pour effet de fortifier ses convictions spirituelles. Les huit autres initiés retournèrent d'où ils venaient mais Palden Dorje refusa. Il préféra aller à Dheradun afin de parfaire ses études religieuses. Il retourna ensuite à la magnifique ville côtière de Pokhara.

3. Maladie

C'est à cette période que Palden Dorje devint malade, il était incapable de bouger la partie inférieure de son corps. Bouleversés, ses enseignants l'envoyèrent chez lui pour récupérer. Durant cette période, Palden Dorje implora sa famille de ne pas sacrifier d'animaux et de ne pas boire d'alcool, autrement la situation pourrait s'aggraver. Son état de santé s'améliora mais il était encore boiteux au moment où il disparût de sa maison la nuit du 16 Mai 2005.

4. Palden Dorje disparaît

Lorsque sa mère se rendit compte de la situation, elle alerta le village et tout le monde se joignit à sa recherche. Un garçon des environs affirma l'avoir vu pendant qu'il était en train de secouer un manguier. Palden Dorje l'aurait rejoint, aurait pris une mangue, et ensuite aurait marché habillé dans la rivière. Le garçon lui dit alors “Je pensais que tu avais disparu?”.

Room Of Palden Dorje

“Vraiment?” lui répondit Palden Dorje. “Tu ferais mieux de rentrer à ta maison et sois prudent de ne pas me toucher.” Le garçon courut jusqu'à sa maison et raconta son histoire, mais dans un premier temps, personne ne voulut le croire. Les proches de Palden Dorje (Guru) allèrent tout de même jusqu'au ravin. Quand ils le trouvèrent, Palden Dorje leur souri comme à son habitude. Ils lui demandèrent de rentrer à la maison. “Je serai à la maison à 4 heures.” leur dit Guru. Sa famille décida qu'il était plus sage que quelques-uns de ces frères et soeurs restent avec lui.

Quand vint 4 heures, il prit à nouveau quelques mangues et commença à en manger une. Il demanda à son petit frère de lui apporter de l'eau, du riz, sa robe de lama, un rosaire et une image du Bouddha. Son petit frère obéit. Une de ses soeurs alla le chercher afin qu'il rentre une bonne fois pour toute. En voyant dans quel état il était après sa maladie, elle pleura et le supplia de rentrer à la maison. Guru lui demanda d'arrêter de pleurer, après quoi elle retourna chez elle.

5. Débuts de la méditation

C'est alors que Palden Dorje, assis dans une posture de méditation, sembla entrer en transe. Il commença à se poser des questions et y répondait à haute voix. Les autres villageois vinrent le trouver et lui demandèrent d'arrêter de faire l'idiot.

First Place Where He Start His Meditation

Ils craignaient qu'il soit devenu fou ou malade. Quand son frère aîné le toucha, le corps de Guru devint extrêmement chaud et rouge. “S'il te plaît, laisse-moi seul, ou l'un de nous deux pourrait mourir.” dit Palden Dorje. “Si je continue à être dérangé après minuit, j'aurai besoin de méditer pendant 20 ans, mais si tout se passe bien, je méditerai pendant 6 ans.”

Ensuite Guru, suivi par son frère et à une certaine distance par les villageois, chercha un bon endroit dans la forêt pour commencer sa méditation. Finalement, il atteignit sa destination à 11h du matin le 18 Mai 2005. Ce même jour, les villageois de Ratanpur célébrèrent la Buddha Jayanti (Vésak). Palden Dorje s'installa sous un arbre figuier, et offrit dix fruits différents à l'image de Bouddha.

First Meditation Tree At Ratanpuri Site

Environ trente villageois virent où Guru méditait et laissèrent une offrande de plus de mille roupies, comme il est de coutume le jour de Bouddha Jayanti. Cette nuit-là, à minuit, une bande de voyous vinrent déranger Guru et volèrent l'offrande. Ils se querellèrent ensuite concernant l'argent, et plus tard s'accusèrent les uns les autres devant les villageois. Ayant confessé, ils demandèrent le pardon de Guru.

Après quoi, ce dernier quitta le premier lieu de méditation et se dirigea vers le nord, le 24 mai 2005. A ce moment-là, il donna à son second frère aîné six feuilles de figuier en lui demandant de les conserver dans de l'huile. Il dit que tant que sa famille garderait les feuilles tout se passerait bien. Ses proches pleurèrent quand il les quitta.

Six Pipal Leaves In The Oil

De nouveau, les villageois s'inquiétèrent concernant le comportement de Guru. Tard dans l'après-midi, un fermier aperçut Guru à son nouveau lieu de méditation. Les villageois envoyèrent certains membres de sa famille afin de le ramener à sa maison. Mais Guru refusa et bougea vers un autre arbre figuier vers l'est.

Meditating At Pipal Tree At Ratanpuri Site

Guru dit à sa famille qu'il lui fallait continuer sa méditation à tout prix. Il délimita un périmètre autour de l'arbre où il méditait et les villageois et ses proches y installèrent une clôture. De plus en plus de gens se rassemblèrent à cet endroit. Palden Dorje ordonna qu'une hutte soit construite et fermée avec du plastique de tous les côtés. Après quinze jours, Guru dit: “J'ai reçu une énergie particulière afin d'être capable de méditer sous un arbre.”.

Il y eut une terrible sécheresse au village. Palden Dorje les incita à prier un dieu serpent et après 5 jours, il commença à pleuvoir. À son 75ème jour de méditation, il ouvrit ses yeux et demanda à son frère aîné de l'appeler par les mots: “Om Namo Guru Buddha Gyáni”. Il retourna ensuite à sa méditation. Depuis ce jour, on s'adresse à lui en tant que “Om Namo Guru Buddha Gyani” (Salutation à celui qui obéit au Bouddha de la Sagesse)

Om Namo Guru Buddha Gyani  
27 décembre 2010  

Om Namó Gurú Búddha Gyáni

Le 18 Août 2005, Guru appela quelques-uns de ses amis qui étaient lamas. Ces lamas lui demandèrent comment il se faisait qu'il puisse survivre sans boire ni manger; Guru répondit que deux dieux serpents le protégeaient de chaque côté. Ce jour-là, Palden Dorje changea également de vêtement, il s'habilla d'un vêtement blanc appelé 'Ngag'.

Tapasvi

6. Sheshha Naga et la Morsure du Serpent

Le 6 Novembre 2005, un serpent mordu Palden Dorje et son corps fut alors empoisonné. Guru transpira plus de deux litres tout en continuant à méditer, et ainsi surmonta l'épreuve. Les fidèles de Guru pensent qu'à partir de ce jour il atteignit l'illumination, puisqu'il est dit qu'un Bodhisattva a la capacité de survivre attaché à un arbre, au sol ou à un rocher, de digérer le poison d'un serpent, de ne pas être affecté par le vent et de comprendre le langage de toutes les créatures.

Nepalese Tapasvi

Le 8 novembre 2005, Palden Dorje dit au gens qu'il n'avait pas l'énergie d'un Bouddha, et il leur demanda de ne pas faire de publicité de lui en tant que Bouddha.

“Laissez-moi tranquille et il y aura bientôt la paix dans le pays.” dit Guru. Cependant la foule ne cessa d'augmenter, ils chantèrent et installèrent un marché. La foule était gardée à une distance de 50 mètres. Tous les témoins affirment que Guru ne mangea rien, ne bu rien, ni ne chercha à se soulager. Il restait simplement assis et méditait sous l'arbre figuier.

7. Errance dans la région de Bara

Pipal The Tree Where Bomjan Had Been Meditating The Last 10 Months

Après environ dix mois de méditation, Palden Dorje disparut le 11 Mars 2006. Il ne donna aucune explication et certaines personnes craignirent qu'il fut enlevé. Ses fidèles supposèrent plutôt qu'il soit allé plus profondément dans les bois afin de trouver un lieu plus calme où méditer.

Bomjan Left His Clothes 40 Metres South From His Meditation Site

La police abandonna les recherches après avoir éliminé la possibilité d'un enlèvement. Suspectant un blanchissement d'argent, les autorités bloquèrent le compte en banque du comité local qui s'occupe de gérer la foule, qui comptabilisa plus de 600,000 Rupees (7950$), mais ils ne trouvèrent aucune évidence.

Le 19 mars, un groupe de fidèles de Palden Dorje le rencontra à environ trois kilomètres au sud-ouest de son lieu de méditation. Ils ont reporté qu'ils parlèrent avec lui pendant une demi-heure, durant laquelle Palden Dorje leur dit: « Il n'y a aucune tranquilité ici » et qu'il reviendrait d'ici six ans, c'est-à-dire en 2011 ou 2012. Il laissa également un message pour ses parents , leur disant de ne pas s'inquiéter.


Le 25 décembre 2006, des villageois de la région de Bara aperçurent Palden Dorje en méditation. Il transportait avec lui une machette pour se protéger dans la jungle, rappelant aux journalistes que « Même le Bouddha devait se protéger. », et affirma n'avoir rien mangé à l'exception d'herbe durant cette période.

Il réitéra son engagement à méditer en dévotion pendant six ans et dit qu'il accepterait que les gens viennent l'observer seulement s’ils restent à une certaine distance et qu'ils ne le dérangent pas. Quand un journaliste fit la remarque que les pèlerins laisseraient certainement des donations pour lui, il demanda qu'il n'y ait pas d'abus et que les donations ne soient pas utilisées à des fins commerciales. Une nouvelle vague de visiteurs vint le voir et prièrent à son nouveau lieu de méditation. Le 8 mars 2007, il quitta la région de Bara afin de trouver à nouveau un endroit plus calme où méditer.

8. Méditation sous terre

Meditating In Pit

Le 26 mars 2007, l'inspecteur Rameshwor Yadav du poste de police de Nijgadh trouva Palden Dorje à l'intérieur d'une sorte de trou/bunker de deux mètres carré. Une équipe de police, sous les ordres de Yadav, alla inspecter l'endroit après avoir entendu une rumeur disant que Palden Dorje méditerait sous terre. « Son visage était propre et ses cheveux bien peignés » reporta Yadav.

The Underground Meditation

Selon ses dires, le bunker a été cimenté de tous les côtés et scellé par une toiture en tuile. Lama Indra, un habitant local qui prend soin de Palden Dorje depuis le début, dit que le bunker fut construit après que Palden Dorje lui-même en fit la demande. « Après nous avoir accordé une audience il y a de cela une semaine, il exprima son désir de méditer sous terre. C'est pourquoi nous avons construit ce bunker. » dit-il.

9. Sermon dans la jungle d'Halkhoria

Palden Dorje Devotees

Le 2 août 2007, Palden Dorje s'adressa à une large foule dans la jungle d'Halkhoriya, dans la région de Bara au Népal. Le 'Namo Buddha Tapoban Committee', qui est un comité s'occupant de Palden Dorje, organisa la rencontre.

Queue

Une annonce concernant le premier sermon du 'garçon' fut transmise via une radio FM locale. Le comité invita également des gens par téléphone. Environ trois mille personnes se rassemblèrent pour écouter le discours de Palden Dorje. L'évènement fut également filmé. Selon Upendra Lamichhane, un blogger qui écrivit un article et pris des photos de la rencontre, l'essence du message de Palden Dorje est: « La seule manière de sauver cette nation est au travers de la spiritualité. ».

Giving A Message

Voici son discours:
Un message de paix destiné à notre monde aujourd'hui.

Meurtre, violence, avidité, colère et tentation ont fait du monde humain un lieu désespéré. Une tempête épouvantable s'est abattue sur le monde humain et cela mène le monde vers sa destruction.

Il n'existe qu'un seul moyen de sauver le monde et c'est grâce au dharma (à la pratique spirituelle). Si on ne marche pas sur le chemin de la pratique spirituelle, ce monde désespéré sera sûrement détruit. Par conséquent, suivez la voie de la spiritualité et propagez ce message parmi vos camarades. Ne faites jamais obstacle à la mission de ma méditation ni ne vous mettez en colère ou manquez de foi en elle. Je vous montre seulement le chemin, vous devez le parcourir par vous-mêmes. Ce que je serai, ce que je ferai, les prochains jours le révéleront.

Le salut humain, le salut de toutes les créatures vivantes et la paix dans le monde sont mes buts et ma voie. Namo Bouddha Sangaya, Namo Bouddha Sangaya, Namo Sangaya. Je contemple la libération de ce monde chaotique de l'océan des émotions, de notre détachement de la colère et de la tentation sans dévier du chemin pendant un seul instant. Je renonce à mon propre attachement envers ma vie et ma maison pour toujours. Je travaille pour sauver toutes les créatures vivantes.

Mais pour ce monde indiscipliné, la pratique de ma vie a été réduite à un simple divertissement. La pratique et la dévotion de nombreux Bouddhas visent l'amélioration et le bonheur du monde. Il est essentiel mais très difficile de comprendre cette pratique et cette dévotion. Bien que ce soit facile de mener notre existence dans l'ignorance, les êtres humains ne comprennent pas qu'un jour, nous devrons quitter ce monde incertain pour aller avec le Seigneur de la mort. Notre attachement à nos amis et membres de notre famille vont se dissoudre dans le néant. Nous devrons laisser derrière la richesse et les propriétés que nous avons accumulées.

À quoi sert mon bonheur quand ceux qui m'ont aimé depuis le début, ma mère, mon père, mes frères, parents, sont tous malheureux. Donc pour sauver tous les êtres sensibles, je dois avoir l'esprit du Bouddha et sortir de ma caverne souterraine pour accomplir ma profonde méditation Vajra. Pour réaliser cela, je dois suivre le droit chemin et obtenir la connaissance. Alors je vous en prie, ne dérangez pas ma pratique. Ma pratique me détache de mon corps, de mon âme et de cette existence.

Dans cette situation, il y aura 72 déesses Kalis. Différents dieux seront présents. Il y aura, les sons du tonnerre et beaucoup d'autres sons. À ce moment là, les dieux et déesses célestes feront des adorations divines. Ainsi, jusqu'à ce que j'aie envoyé un message, ne venez pas ici. Et s'il vous plaît, expliquez ceci aux autres. Répandez la connaissance spirituelle et les messages spirituels dans le monde entier. Propagez le message de la paix mondiale à tous. Cherchez le droit chemin et la sagesse sera vôtre.

11. Exploits d'inédie (jeûne)

Normalement, un être humain qui arrête de boire meurt de déshydratation après trois ou quatre jours. D'après le livre des records Guinness, la plus longue période durant laquelle un être humain a survécu sans eau est de 18 jours. Palden Dorje ne semble pourtant pas interrompre sa méditation pour manger ou boire.

Tapasvi Ram Bahadur Bomjon

Même si personne n'était autorisé à l'approcher de trop près, il est certain qu'au moins durant la journée Palden Dorje ne quittait pas son lieu de méditation près de l'arbre. Cependant, entre 5 heures de l'après-midi et 5 heures du matin, personne n'était autorisé à le voir, une bâche était installée à ce propos. Beaucoup de gens spéculèrent qu'il profitait de ce moment pour se nourrir.

Certains fidèles pensent que les discussions autour de son jeûne ne sont pas pertinentes, et que son habileté à rester assis immobile jour après jour dans la même posture, imperturbé par les climats extrêmes, est déjà en soi un exploit. Pour exemple, l'écrivain américain George Saunders, qui rendit visite à Palden Dorje et l'observa durant une nuit, fut impressionné par sa parfaite stature et ce, même durant une soirée qui sembla extrêmement froide pour ce journaliste qui était pourtant vêtu bien plus chaudement.

Ram Bomjan Chorten

En décembre 2005, un comité gouvernemental constitué de neuf membres et mené par le Lama Gunjaman observa attentivement Palden Dorje pendant 48 heures et constata qu'il ne mangea ni ne bu durant cette période. Un enregistrement vidéo fut également réalisé pour ce test. Toutefois, il ne leur a pas été permis d'approcher à plus de trois mètres, ni de lire ses signes vitaux. Le gouvernement népalais projeta de faire une étude scientifique plus poussée, mais ce projet ne vit jamais le jour.

The Boy With Divine Powers

En 2007, la chaîne télévisée 'Discovery Channel' produisit un documentaire intitulé "The Boy with Divine Powers (le Garçon aux Pouvoirs Divins)". Durant leur premier essai de quatre jours, il fut demandé à l'équipe du film de ne pas aller au-delà d'une clôture en fils barbelés. Ils y installèrent une caméra à capacité infrarouge mais ne virent personne durant la totalité de leur enregistrement à l'endroit où Palden Dorje était supposé méditer. A leur deuxième essai, quelques semaines plus tard, l'équipe pu filmer Palden Dorje continuellement pendant 96 heures, jour et nuit, période durant laquelle il ne mangea rien ni ne bu. D'après les scientifiques dans le reportage, une personne ordinaire serait censée mourir d'une défaillance des reins après quatre jours sans boire. Le garçon, Palden Dorje, ne montra aucun des signes classiques d'une détérioration physique causée par déshydratation. Une inspection plus poussée de la zone par l'équipe du film ne révéla aucune trace de nourriture ou de conduit par lequel il pourrait boire.

12. Réapparition dans la jungle de Ratanpur

Speech, November 10, 2008

Le 8 novembre 2008, Palden Dorje éapparut et parla à un groupe de dévots dans la jungle isolée de Ratanpur (150 km, 95 miles, sud-est de Kathmandu, près de Nijgadh). Ses cheveux lui arrivaient aux épaules et son corps était enveloppé d'un vêtement blanc.

Traduit par: Marie-Soleil, Kivod

Thanks! Your translation has been sent.
Error occured sending translation. Probably this translation has already been submitted.